Le déroulement des séances

Le déroulement des séances:

Les séances se déroulent en individuel, en couple ou en famille. L’entretien se déroule en face à face et dure entre 45 minutes et une heure. La séance est un peu plus longue en couple. La fréquence des séances est variable en fonction de votre demande, on la définit ensemble. Les consultations ponctuelles sont aussi possibles pour un conseil ou un soutien passager. J’écoute et mes interventions se veulent toujours bienveillantes, je cherche à comprendre ce qui vous vivez et ressentez.

Avec les enfants, le premier RDV est idéalement avec les deux parents. J’écoute la demande, j’invite l’enfant à formaliser simplement avec ses mots la raison de sa venue. Je suis facilement en lien avec les enfants, ma longue expérience en milieu scolaire me facilite la compréhension des problématiques. Je reformule les propos de l’enfant pour m’assurer et rassurer l’enfant d’avoir bien compris le motif de notre rencontre. C’est l’enfant qui me donnera le signal d’être bien compris. On cherche alors un objectif à atteindre pour qu’il se sente mieux. On reprend l’objectif à chaque entretien. La proposition d’être seul sans ses parents lui sera propose dés le 2ème entretien. Un petit retour systématique sera fait aux parents après chaque entretien, son contenu sera decidé en alliance avec l’enfant. Je ne raconte pas le contenu des séances qui constitue un espace privé de l’enfant.

Pendant les séances, l’enfant joue seul ou avec moi (divers supports sont proposés en fonction des affinités de l’enfant : figurines, véhicules, marionnettes, playmobil, légo, kappla, dessin, pâte à modelée, livres, contes, jeu de société. Je l’observe, je l’écoute, je participe, commente et propose des mots pour mieux comprendre ce qu’il vit ou ressent. Le temps, le support et l’intérêt que je lui manifeste apportent une motivation réelle à penser et verbaliser sereinement sur ce qui lui est pénible, douloureux ou gênant. C’est un moment agréable pour l’enfant sans pression et sans objectif formel.

Il réfléchit à de nouvelles stratégies pour mieux vivre ou faire disparaître ses difficultés, il tentera de les mettre en place entre chaque séance “dans sa vraie vie”.

Dans cette progression, je peux insérer des entretiens avec les parents sans leur enfant en fonction de la compléxité du problème soulevé et de la dynamique individuelle de l’enfant et de sa famille.